[ Podcast ] Végétariens : Pourquoi votre médecin ne vous comprend pas ?

Lien vers l’article publié sur le blog Habitudes Zen dont je vous parle dans le podcast.

Bonjour à tous,

Je commence la semaine par mon premier podcast ! Un nouveau support pour vous parler de façon un peu plus libre d’un sujet qui m’intrigue – et me désespère ! – depuis un petit moment : les relations tendues entre le corps médical et les végétariens ou vegan.

medecin-comprend-pas

Crédit photo Unsplash

Pourquoi un podcast ? Déjà, une envie de m’essayer à l’exercice, je trouve que cela permet une relation plus sympa avec vous, mes chers lecteurs 🙂 Et l’avantage pour vous : vous pouvez m’écouter en vous préparant un bon petit plat végé, en rangeant la maison, en jardinant, ou bien en allant au boulot ! Bref, vous n’êtes pas obligé d’être scotché à votre ordi pour bénéficier du dernier article du blog Devenir Végétarien 😉

Si le format vous plaît, je continuerai d’y traiter régulièrement des sujets, et enregistrerai également en podcast les articles qui vous plaisent le plus. Vous devriez aussi pouvoir me trouver bientôt sur I-Tunes.

Vous pouvez écouter ce podcast en live en appuyant sur le bouton Play en haut, ou télécharger le MP3 en cliquant sur ce lien.

A très vite !

Note du 27/09/2016 : le podcast est disponible sur Itunes, en cliquant sur le lien en haut de l’article, juste sous le podcast, ou bien ici  🙂

*** TRANSCRIPTION TEXTE (LITTÉRALE) ***

Bonjour, et bienvenue dans ce premier podcast du blog Devenir Végétarien. Je suis Amélie, et aujourd’hui je vais vous parler d’un sujet qui me tient à coeur, qui traite de l’incompréhension entre les médecins et leurs patients végétariens.

Ce premier podcast d’intitule donc :  » Végétariens : pourquoi votre médecin ne vous comprend pas ? » 

Pourquoi ce thème ? Parce que je constate de plus en plus un fossé entre ma pratique et ma formation de médecin, et ma vie quotidienne où je suis végétarienne, et où je tends à adopter petit à petit une alimentation végétale. Je constate de plus en plus qu’il y a une incompréhension des deux côtés : à la fois du côté des végétariens, qui sont parfois très virulents au sujet du corps médical, et de l’autre côté le corps médical qui a tendance à prendre les végétariens et végétariens pour des marginaux complètement inconscients.

Moi je le constate de plus en plus, parce que quand je poste des réactions ou des commentaires sur des forums, en général les réactions des personnes qui me répondent c’est : « Ouaiiiis, enfin un médecin qui se rallie à notre cause ! Tu ne voudrais pas convertir un peu tes collègues au végétarisme? «  Donc je vois bien que le fait qu’un médecin parle de végétarisme, et le prône, quelque par, sur internet ça surprend beaucoup de monde. Et d’un autre côté je vois bien que, dans le corps médical, dès qu’on dit qu’on est végétarien ou végétalien (là c’est encore pire!) il y a tout de suite une grosse levée de bouclier, et on est vite catalogué comme un original qui va foutre sa santé en l’air, quelque part.

Je le vois bien parce que l’une de mes meilleures amies médecin n’est pas du tout végétarienne, et quand je lui en parle sa réaction c’est : « Oui, mais notre corps a besoin de protéines ». Et quand je lui réponds juste simplement : « Oui ok, mais moi je mange juste des protéines végétales, pas animales » , je vois bien que le message a du mal à passer, qu’il y a un gros gros blocage en face et que la réponse c’est : « Oui mais quand même, le corps a besoin de viande »…C’est la liste éternelle des remarques des personnes qui, voilà, ne remettent pas en question le fait de manger de la viande avec des phrases du style « Oui, mais tu vas être carencée, tu vas manquer de fer…Et puis quand même l’Homme mange de la viande depuis toujours donc c’est normal de continuer à en manger, etc etc »

Bon, je ne vous refais pas la liste, parce que je vous en ai déjà parlé, et vous avez suffisamment d’exemples au quotidien.

Alors, pourquoi un tel fossé entre les médecins et les végétariens ? C’est ce que je vais essayer de vous expliquer aujourd’hui.

On voit bien qu’actuellement, il y a de plus en plus d’études qui remettent en question les bienfaits pour la santé de la consommation de viande, et parallèlement d’autres études qui mettent en avant les bienfaits d’un régime végétarien pour la santé.

Alors, pourquoi vos médecins ne sont pas réceptifs à ça ? Je vais essayer de vous l’expliquer en reprenant le polycopié national du Collège des Enseignants de Nutrition. En gros, ce genre de polycopié, c’est ce qui sert aux étudiants en médecine à préparer leur concours d’internat. Donc c’est vraiment le programme officiel national, que les étudiants vont travailler avant de choisir leur spécialité.

Quand on reprend ce polycopié, on voit que déjà les alimentations végétarienne et végétalienne sont classées dans une partie qui s’intitule PROFILS ALIMENTAIRES D’ORDRE « CULTUREL » ET RISQUES DE CARENCES. Je pense que déjà ça part avec un à priori pas forcément positif sur ce type d’alimentation. Je vous lis la petite partie (je dis petite parce qu’elle fait 3 lignes !) qui concerne l’alimentation végétarienne.

« Elle exclut la chair animale et le poisson mais elle autorise le lait, le beurre, les fromages et les oeufs. Si elle peut être bien équilibrée , elle fait parfois l’objet d’une application restrictive et peut être génératrice de carences en certains acides aminés essentiels et en fer. »

Concernant maintenant l’alimentation végétarienne on a quand même un peu plus d’infos, on a 5 lignes !! Alors, on a une petite définition « Elle exclut tout aliment d’origine animale y compris le lait, le beurre et l’oeuf. La valeur biologique des protéines végétales étant faible, les carences en Aa essentiels sont très fréquentes. De même, les carences en vitamine B12 (de source exclusivement animale) et en fer, sont habituelles et souvent sévères. Ce type d’alimentation est à fortement déconseiller. »

Ensuite, on a une partie sur la complémentation protéique chez le végétarien, qui insiste sur le fait que la combinaison légumineuses / céréales est efficace pour avoir un apport protéique de bonne qualité – ça, je suis plutôt d’accord – et qu’on peut également consommer des levures et concentrés protéiques à type de tofu.

Alors, pas besoin de vous faire un dessin ! Le polycopié fait quand même plusieurs dizaines de pages, et on doit avoir 10-15 lignes sur les régimes végétarien et végétalien. Voilà ce que votre médecin a appris pendant ses études. Et encore là, c’est un polycopié de 2010-2011, donc ça sous-entend, jeune voire très jeune médecin. Voilà, les médecins plus anciens, je me demande ce qu’ils ont appris à leur époque, mais ça ne devait pas être mieux, voire encore pire…

Là, j’ai quand même réussi à trouver dans des petits résumés de cours sur internet que les protéines végétales pouvaient être à favoriser, mais c’est vraiment pas expliqué et très anecdotique.

Au vu de ce type de document, il ne faut pas s’étonner que, quand vous allez voir votre médecin et que vous lui dites que vous être végétarien ou que vous êtes vegan, lui dans sa tête il ya juste une petite lumière qui s’allume direct et qui lui dit « Oh mon dieu, cette personne va être carencée, il faut que je lui prescrive une prise de sang tout de suite ». Donc vous n’avez même pas fini votre phrase qu’il est déjà en train de tendre la main vers le bloc d’ordonnance à mon avis.

Bon là, je grossis un peu le trait ! Je vous fais vraiment le médecin basique qui n’a pas réfléchi sur la nutrition, même si quand même il en existe !

A mon avis, les médecins qui sont ouverts à ce type d’alimentation sont des personnes qui se sont posé des questions, et ça vient d’une démarche personnelle. C’est-à-dire des personnes qui ont réfléchi, qui ont changé ou sont en train de changer leur alimentation, et voient qu’en effet ça a des bienfaits pour la santé. Mais ça exige, à un moment donné, de se détacher de ce qu’on a appris, de se poser des questions, et de passer du temps à chercher des informations, ce que tout le monde n’a pas le temps de faire.

Il y a certains médecins qui ne vont pas s’intéresser à la nutrition plus que ça, qui vont peut-être être géniaux en pédiatrie, en neurologie ou en cardiologie, mais ça ne va pas plus les intéresser que ça. Et donc ils vont rester sur le fait qu’une alimentation sans protéines animales est dangereuse pour la santé.

Alors, si vous avez la chance d’avoir un médecin qui est végétarien, ou qui est ouvert à ce type de régime, eh bien je trouve ça super ! gardez-le ! En revanche si vous avez un médecin un peu borné qui veut absolument vous inciter à manger de la viande, à manger des oeufs, et qui remet en cause votre projet de vie concernant votre alimentation, je vous conseillerais quand même de lui apporter quelques études scientifiques récentes afin qu’il enrichisse un peu sa culture et qu’il voie que, de plus en plus, les études scientifiques tendent à montrer qu’un régime végétarien est meilleur pour la santé.

Il est meilleur en terme d’espérance de vie, en terme de diminution du risque du cancer du colon et de diminution des maladies cardiovasculaires. Si vous ne savez pas où trouver ces études, je vous invite à consulter un article invité que j’ai publié récemment sur le blog Habitudes Zen. Cet article s’intitule « Comment vivre mieux et plus longtemps en réduisant sa consommation de viande? » Vous le trouverez sur le blog d’Olivier Roland qui s’appelle Habitudes Zen, et vous tapez « viande » dans le moteur de recherche : vous trouverez l’article très facilement.

Si vous avez des difficultés à le trouver, je vous laisserai le lien sur le blog, en-dessous du podcast. Cet article était un petit condensé des dernières études scientifiques que j’ai trouvées sur les bienfaits pour la santé d’un régime végétarien. Et vous trouverez tout en bas de l’article la bibliographie dont je me suis servie pour le rédiger. Donc ça, c’est des références d’articles que vous pouvez donner à votre médecin s’il vous renvoie que vous vous mettez en danger avec ce type d’alimentation.

En conclusion, pour résumer un peu mon propos : oui, les médecins ont du mal à comprendre qu’on puisse vouloir adopter une alimentation végétale. Ne les rangez pas tout de suite dans la case des personnes complètement bornées et pas ouvertes. Je pense qu’en grande partie c’est une méconnaissance du sujet, notamment par le biais de la formation qu’ils ont reçue, qui fait qu’ils ne sont pas bien au fait de ce type d’alimentation.

D’ailleurs, ce serait un grand bienfait que cela puisse être traité un peu plus largement pendant les études médicales, parce que là c’est balayé en 2 lignes, et au final pas du tout abordé correctement.

Voilà, j’espère que ce premier podcast vous a plu. N’hésitez pas à me faire part de vos remarques en commentaires, et puis à me dire si vous avez envie que je fasse d’autres podcasts, et s’il y a des sujets auxquels vous avez envie que je réponde. Je vous dis à très bientôt sur le blog Devenir Végétarien ! 🙂

Recherches utilisées pour trouver cet articleLes medecins et le vegetalisme,podcast alimentation végétarienne

Published by

11 thoughts on “[ Podcast ] Végétariens : Pourquoi votre médecin ne vous comprend pas ?

  1. Coucou !
    Génial ce nouveau format et super intéressant. Tu as une voix toute douce :). J’ai la chance d’avoir une médecin super ouverte sur le végétarisme et véganisme (elle s’y connait peu mais se renseigne de plus en plus) et qui après avoir vu mes dernières analyses m’a clairement dit que j’avais trouvé le mode d’alimentation qui me convenait à 100%. Bisous xxx

    1. Merci Hélène,

      Je suis contente que tu apprécies ce nouveau format, même si je ne suis pas encore très à l’aise avec l’outil ^^ Je ferai mieux les fois suivantes !
      Super pour ta doc, et surtout pour toi, ça veut dire que tu es au top niveau équilibre alimentaire 😉 A très bientôt !

  2. Merci à vous Amélie pour ce podcast, c’est une bonne idée et ce premier sujet est très intéressant
    Je tiens un blog https://changeonsnotrevie.wordpress.com/ sur lequel je vais mettre celui-ci dans un de mes articles (si vous acceptez). Je suis végétarienne et ma famille aussi, je vous suis donc avec beaucoup d’intérêt 🙂

    1. Bonjour Sylvie,

      Merci pour votre retour 🙂 Bien sûr vous pouvez mettre un lien dans votre article vers mon podcast, j’en serais très honorée ! Je vais aller de ce pas visiter votre blog 😉

  3. Merci Amélie. Si vous visitez mon blog, n’hésitez pas à me dire si il y a des choses qui vous interpellent ou si vous constatez des erreurs et encore bravo à vous 🙂

    1. Je n’hésiterai pas, promis 😉 Merci & belle soirée, Sylvie !

  4. Merci pour cet article ; non, pas facile de trouver un médecin végétarien, même dans ses amies !!!

    1. Je crois que L’association Végétarienne de France recense quelques médecins VG friendly, vous pourriez essayer de les contacter pour faciliter vos recherches 😉

  5. Merci pour cet article ! Je suis super contente de voir que les médecins généralistes végétariens/véganes existent haha ! J’ai 21 ans et je suis végétarienne depuis 5 ans bientôt et végétalienne depuis 2 ans. Je me supplémente en B12 (et parfois en d’autres vitamines comme la vitamine D/ou d’autres minéraux). Concernant mon expérience avec les médecins, j’ai rencontré peu de médecins qui étaient vraiment contre le végétarisme/végétalisme, mais tous les médecins me disent juste de veiller à avoir une alimentation variée et équilibrée (ce qui me fait rire car mon alimentation n’a jamais été aussi variée depuis que je suis végétalienne!). Un seul médecin a, à mon souvenir, réellement approuvé ce choix, en me disant que c’était très bien pour ma santé et qu’il n’y avait aucun problème (si c’est équilibré bien sûr) ! D’ailleurs, ça m’avait fait chaud au coeur de ne pas rencontrer un mur ni des « conseils » pour une fois, mais aussi un peu de réconfort et d’encouragement ! 🙂
    Continue ton blog 🙂

  6. Bonjour.
    Je suis une jeune médecin végétarienne moi aussi, et je partage cette analyse.
    Nous ne sommes absolument pas former pour guider les patients végétariens et végétaliens (à part peut-être ceux qui font le DESC de nutrition).
    Effectivement, cela reste bien souvent une démarche personnelle. Je pense aussi que cela est générationnel. J’ai dans mon entourage de jeunes médecins, 3 amies végétariennes.
    Je trouve aussi difficile dans la pratique de préconiser ce genre de régime aux patients … Lorsqu’ils ont des hauts risques cardio-vasculaires, j’essaie au moins de les orienter sur un régime « flexitarien », mais peu semblent motivés.
    Je découvre avec plaisir cette page, je lirai un peu plus consciencieusement quand j’aurais un peu plus de temps.
    Bonne continuation chère consœur.

    1. Oui en pratique j’imagine la difficulté de proposer ce régime à nos patients. J’exerce maintenant une activité salariée et n’ai plus d’activité de consultation…mais, en ayant cheminé sur la question, je me dis que si j’étais toujours en libéral j’aborderais le sujet avec mes patients (haut risque cardiovasculaire, de cancer colique…) Certes, c’est peu « conventionnel », mais de plus en plus d’études valident les nombreux bienfaits d’un régime végétarien pour la santé 🙂

      A très bientôt donc !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *