Défi végétarien : 3 mois, des hauts, des bas…!

Déjà 3 mois que j’ai créé ce blog et que je me suis engagée dans mon « défi végétarien ». Alors que le mois dernier, je vous parlais de ma nouvelle vie végé et de tout le positif que cela m’apporte, ce mois-ci s’est avéré plus nuancé.

defi vegetarien hauts bas

Crédit photo  bella67

LA VIANDE S’EST IMPOSÉE CHEZ NOUS SANS INVITATION.

C’est l’été, et nous avons vu beaucoup de monde. A l’extérieur, j’ai réussi à garder ma ligne de conduite, en mangeant végétarien au restaurant, et aussi grâce à mes amis qui ont su, en m’invitant, tenir compte de mes choix alimentaires. Je leur en suis plus que reconnaissante !

En revanche, pas de chance quand c’est ma famille qui nous a rendu visite ! Ma mère apportait un apéritif dinatoire. Alors qu’elle sait que nous sommes végétariens, j’ai été bien surprise de découvrir paté, rosette, jambon de pays, tapas au poulet sur notre table…Il y avait quelques petites choses sans viande, mais tout de même…! Je suis restée estomaquée ! Après analyse de la chose – parce que oui, je me suis quand même pris la tête à y réfléchir – je pense que ce n’était pas un affront envers nous, mais plutôt une façon de rassurer ma grand-mère qui était présente également, et qui semble perdue dès qu’il n’y a pas de viande sur la table. D’autant plus que ma mère, chez elle, ne mange quasiment plus de viande !

Cela n’a pas empêché que je me sente agressée et pas respectée dans mes choix de vie. Surtout quand les repas des jours suivants étaient ponctués de « finis ton jambon » à l’égard de mes filles, alors que j’aurais surtout aimé qu’elles commencent à manger leurs courgettes !! Conflit culinaire de génération !!

Et je suis doublement en colère, car la charcuterie était mon pêché mignon…et que j’ai eu du mal, lors de ce fameux apéritif, à résister. J’ai fini par en manger et ça m’a foutue en rogne !

Premièrement, parce que cela m’écartait d’un choix vraiment important pour moi.

Deuxièmement, parce que je n’ai pas osé aller au conflit.

Troisièmement, parce que dans ce contexte convivial et familial je suis « rentrée dans le moule » pour ne pas vexer.

Argh !!

Le point positif de cette mésaventure : on ne m’y reprendra pas ! A l’avenir, je m’assurerai que mes convives n’apportent pas de viande. Ou s’ils le souhaitent, je leur préciserai qu’ils l’amènent pour eux mais que nous n’en mangerons pas. Hors de question que je me fasse piéger de nouveau !

Je suis assez mécontente de moi, mais bon…C’est en faisant des erreurs qu’on progresse, n’est-ce pas ? Alors attendez-vous à un 4ème mois de défi qui déchire !!! Non mais :p

Et vous, qu’auriez-vous fait dans une telle situation ? Racontez-moi !

Published by

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *