3 définitions utiles sur le végétarisme

Nombreuses sont les personnes qui ne savent pas exactement ce que mange un végétarien. A chaque fois que je suis invitée quelque part, ou que je dis que je suis végétarienne, on me pose de nombreuses questions sur ce que j’ai le droit de manger ou non (petite aparté, ce n’est pas une question d’autorisation ou d’interdit, mais de choix…c’est différent !)

Demandant sur la route un sandwich végétarien, mon mari s’est vu proposer un sandwich au fromage…qui s’est avéré contenir du jambon et qu’il a donc rendu ! Nombreux sont les végétariens à qui l’on propose gentiment – chez des amis ou au restaurant – du poisson parce « qu’ils ne mangent pas de viande ». Et pour les amis qui nous invitent à déjeuner ou dîner, on sent en général un stress parce qu’ils se sentent perdus et ne savent pas quoi nous proposer à manger.

Une petite mise au point sera donc bien utile, vous ne trouvez pas ? 😉

1. DÉFINITION DU VÉGÉTARISME 

Est végétarienne toute personne qui consomme des végétaux, ainsi que des produits d’origine animale, à l’exception de la chair animale, qu’il s’agisse de viande ou de poisson. Ne sont pas non plus consommés les fruits de mer et crustacés, escargots, grenouilles…enfin bref, tout ce qui est vivant et contient de la chair !

LES VARIANTES DU RÉGIME VÉGÉTARIEN

Les végétariens consomment en général des oeufs et des produits laitiers, on appelle cela un régime ovo-lacto-végétarien.

Certains végétariens font le choix de continuer à manger du poisson, dans ce cas on parle de régime pesco-végétarien. J’avoue, je ne comprends pas trop ce positionnement, qui pour moi est « le cul entre 2 chaises » (désolée, je n’ai pas trouvé plus fin) : l’idée de manger un produit venant de la mer peut renvoyer à quelque chose de plus sain, plus naturel que le fait de manger un animal issu de l’élevage intensif. On y trouve également une viande moins grasse, avec bien moins de cholestérol, et des omega-3 bons pour la santé. Mais quid de la souffrance de ces animaux sortis de leur milieu qu’on laisse suffoquer jusqu’à la mort ? (quand les différences de pression ne leur sortent pas les organes du corps et les yeux des orbites…) Le fait qu’on ne puisse pas les entendre hurler signifie-t-il qu’ils ne souffrent pas ? Quid du désastre écologique que représente la pêche intensive ? C’est une position sur le long terme que je ne comprends pas…sauf si on n’en attend que des bénéfices sur sa propre santé. Je ne veux pas jeter la pierre, mais en terme d’éthique animale et d’écologie…on peut trouver mieux, non ?

PRÉSURE ANIMALE ET GÉLATINE : LES PIÈGES

Autre point important : en raison de la présence de présure ou de gélatine dans certains aliments, ceux-ci pourront ne pas être consommés par les végétariens les plus rigoureux. J’avais fait le point sur ces 2 « ingrédients », si on peut les appeler comme cela, dans un précédent article qui s’intitule « 4 mois de défi végétarien : la chasse à la présure et à la gélatine est ouverte! » que je vous laisse consulter si le coeur vous en dit.

2. DÉFINITION DU VÉGÉTALISME

Est végétalienne toute personne qui exclut tous les produits d’origine animale de son alimentation : chair animale, oeufs, produits laitiers, miel…aucun n’est plus consommé au profit d’une alimentation d’origine 100% végétale.

Petite précision : non, les végétaliens ne mangent pas que des graines ou des cailloux ! Au contraire, ce régime ouvre la porte à une multitude d’aliments et à l’imagination : céréales et légumineuses sont indispensables pour l’apport en protéines. Les produits laitiers sont remplacés par les laits végétaux, les produits à base de soja (le tofu soyeux fait un malheur dans les crêpes !), et les fromages végétaux qui se développent de plus en plus. Et on se rend vite compte que les oeufs sont facilement remplacés dans les pâtisseries par le tofu soyeux ou encore la compote de pommes, qu’on peut faire de la mousse au chocolat avec du jus de pois chiches et que c’est super bon…bref, no limit !

Le point de vigilance à adopter lorsqu’on est végétalien est le suivant : la nécessité de se supplémenter en vitamine B12, car on ne la trouve pas dans les végétaux. Il existe aujourd’hui de nombreux substituts qui facilitent grandement la vie : sous forme solide ou liquide, en prise quotidienne ou non…à chacun de trouver ce qui lui convient le mieux.

3. DÉFINITION DU VEGANISME

Etre vegan signifie bannir tout produit d’origine animale de sa  vie : certes de son alimentation, mais aussi de son dressing (cuir, laine, soie, fourrure…), de ses produits cosmétiques, de son armoire à pharmacie en excluant les produits testés sur les animaux. C’est également refuser l’exploitation animale sous toutes ses formes : zoos, aquariums, cirques ayant recours à des animaux vivants…l’idée étant que les animaux ne sont pas à notre disposition et que nous ne pouvons pas les élever/tuer/dépecer/enfermer/dresser/torturer impunément.

Sur le plan strictement alimentaire, les vegans ont une alimentation végétale, comme décrite ci-dessus. C’est un mode de vie guidé par des motivations éthiques fortes, mais aussi sanitaires et écologiques. Alors que son principe de base est la bienveillance, envers les animaux et envers la planète, il est bien souvent qualifié d’extrême, car il représente une véritable rupture avec les habitudes de consommation occidentales – et françaises –  plus traditionnelles.

C’est un mode de vie tout de même en pleine expansion, et qui risque de continuer à prospérer, aidé par les scandales à répétition sur l’industrie agro-alimentaire, l’abattage en masse des animaux, et le changement climatique avec des événements violents de plus en plus fréquents.

D’ailleurs, selon l’ONU en 2010 : « Un changement global de l’alimentation mondiale vers une alimentation à dominance végétale est absolument vital pour sauver le monde de la faim, de la carence de carburant et le soustraire aux pires impacts du changement climatique. » 

Et vous, dans quelle catégorie vous situez-vous ? Vous voyez-vous au même point dans 1 an ou est-ce que vous prévoyez de changer des choses ? Dites-moi tout en commentaire 😉

 

Published by

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *